Proches aidants : MERCI !

Publié le

© Vera Markus

Le 30 octobre a été consacré « Journée des proches aidants » en Suisse. Ce jour-là est dédié aux femmes et aux hommes qui, chacun à sa manière, se dévouent inlassablement pour un membre de leur famille. C’est grâce à eux et à leur engagement que notre système de santé peut fonctionner. Ils ont, par leur travail précieux et indispensable, amplement mérité notre reconnaissance.

Des dizaines de milliers de proches soignent et accompagnent gratuitement des membres de leur entourage. Ils s’occupent de leur mère âgée ou de leur oncle malade, ils nettoient, soutiennent, cuisinent, portent, consolent, font les courses, tout cela avec une patience infinie, mettant souvent de côté leurs propres besoins. Cette journée est l’occasion de leur adresser un grand merci.

Il est important de se ressourcer

Les personnes qui s’investissent sur une longue période dans l’accompagnement de proches doivent aussi prendre soin d’elles-mêmes. Il est important de demander de l’aide et de planifier des moments de répit pour pouvoir se ressourcer : le poids de la responsabilité, les soucis permanents ou encore l’isolement social peuvent en effet devenir des facteurs de stress. Les antennes régionales d’insieme offrent de nombreuses possibilités de rencontres entre proches aidants et ces échanges se révèlent précieux. Il est aussi recommandé de recourir aux services de relève car, pour pouvoir aider les autres, il faut de temps en temps refaire le plein d’énergie.

Un cadre légal amélioré

En 2014, le Conseil fédéral a adopté un plan d’action destiné à mieux soutenir les proches aidants. Le Parlement examine actuellement un projet de loi prévoyant les trois mesures concrètes suivantes : premièrement, les allocations pour impotent et le supplément pour soins intenses seraient également versés lorsque l’enfant doit être hospitalisé. Deuxièmement, les parents auraient droit à un congé de 14 semaines lorsque leur enfant est gravement malade ou accidenté. Enfin, les proches disposeraient de trois jours de congé pour se consacrer à un membre de leur entourage atteint dans sa santé. insieme, qui est membre de la Communauté d’intérêts en faveur des proches aidants, se mobilise pour que le Parlement inscrive ces mesures dans la loi, ce qui améliorerait considérablement la situation des personnes concernées.