Le guide pour voter suscite un large écho

Publié le

Le 20 octobre, nous élisons un nouveau Parlement. Les personnes en situation de handicap mental participent également à ces élections – avec le soutien de la brochure « Un guide pour voter » d’insieme Suisse. Cette initiative suscite un grand intérêt.

« Je veux voter, car ce qui se décide en politique me concerne aussi », déclare Sabrina Gaetani. Cette Soleuroise ainsi que de nombreuses autres personnes avec un handicap mental participent aux élections fédérales de ce dimanche ou ont déjà envoyé leur enveloppe électorale par la poste.

Sabrina Gaetani a aussi participé au groupe de travail qui a élaboré la brochure « Un guide pour voter » d’insieme Suisse. Ce fascicule explique dans un langage simplifié la procédure de vote, de l’ouverture de l’enveloppe électorale au remplissage manuscrit du bulletin en passant par le cumul et le panachage.

Les personnes en situation de handicap mental bénéficient du droit de vote, pour autant qu’elles ne soient pas placées sous curatelle de portée générale.

Grand intérêt médiatique

Cette thématique a suscité beaucoup d’intérêt auprès du public. « Les handicapés veulent aussi avoir leur mot à dire en politique », écrit la plateforme d’information multilingue swissinfo.ch. Le journal télévisé de SRF a donné à un homme avec un handicap l’occasion de s’exprimer sur ses intentions de vote et il y a eu d’autres reportages et interviews sur Radio SRF3, dans la Luzerner Zeitung, sur Radio RaSa et TeleBärn. En Suisse romande, la radio RTS ainsi que les journaux Le Temps et le Matin Dimanche ont parlé de la campagne d’insieme Suisse.