Une étude optimiste

Publié le

Une nouvelle étude menée par l’institut Gottlieb Duttweiler dessine un avenir plutôt favorable pour les personnes handicapées. Elle met cependant aussi en garde contre l’idée ancrée dans notre société que tout est possible et les conditions toujours plus difficiles du marché du travail.

La Fondation Cerebral – fondation suisse en faveur de l’enfant infirme moteur cérébral – a commandité l’étude « Les personnes en situation de handicap en 2035 ». Cette étude s’attache à prévoir comment les technologies et les tendances sociales changeront la vie au quotidien.

Etre « différent » sera plus normal

Selon l’étude, l’acceptation envers les personnes handicapées devrait augmenter ces vingt prochaines années et les avancées technologiques devront faciliter le quotidien. Etre handicapé ou « différent » sera plus normal.

 Les nouvelles formes de vie, telles que les maisons intergénérationnelles, les colocations et les résidences avec services permettront la mise en place d’accompagnements partiels pour toutes celles et ceux qui n’ont pas besoin de soins continus.

 L’étude souligne en particulier la chance que représentent les avancées technologiques. Les appareils « intelligents » permettront de soutenir l’indépendance et des robots permettront de rendre les soins et les thérapies plus flexibles.

 Le besoin de rendement augmente

L’étude met cependant aussi en garde contre le danger de l’individualisation de la société qui pourrait conduire à une baisse de la solidarité. Et elle souligne que les personnes handicapées seront aussi confrontées au devoir de rendement dans le monde du travail. A cela s’ajoute le fait que nous vivons une « ère de l’optimisme » qui estime que tout est faisable et que tout destin peut être évité.

 La solidarité devrait être au centre des valeurs de la politique : « Pour communiquer la valeur de la diversité, il faut plus de débats publics posant les fondements de la compréhension commune et de la solidarité. »

 L’étude conclut sur le fait qu’il faut plus de créativité et de courage pour élaborer des solutions non conventionnelles.

 Télécharger l’étude « Les personnes en situation de handicap en 2035 »