Inclusion

Tous les êtres humains sont des membres à part entière de la société et veulent être reconnus pour leurs forces. insieme s’engage avec les personnes présentant une déficience intellectuelle et leurs proches pour que la voix de celles-ci soit entendue. Elles doivent pouvoir participer à la vie de la société, être autonomes et décider par et pour elles-mêmes de leur vie. La vision d’une société inclusive prônée par la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) doit devenir une réalité concrète en Suisse.

Une jeune femme est en train de servir un plat dans un restaurant.
Tous les êtres humains sont des membres à part entière de la société et veulent être reconnus pour leurs forces

L’inclusion exige un changement des structures de la société.

Celle-ci doit changer : elle doit promouvoir l’inclusion des personnes en situation de handicap mental et leur assurer le soutien dont elles ont besoin. Mais pour nombre d’entre elles, pouvoir s’investir et participer reste un rêve.

  • Voir la version FALC (Facile à lire et à comprendre)

    L’inclusion veut dire

    participer à tout !

     

    En Suisse les personnes avec un handicap ont droit à l’inclusion.

    Comme tout le monde, elles ont le droit de participer à tout.

     

    L’inclusion cela veut dire :

    • nous faisons pleinement partie de la société
    • nous pouvons participer à tout
    • nous pouvons décider nous-même.

     

    Tout cela est écrit dans un contrat.

    Ce contrat s’appelle la CDPH.

    CDPH veut dire Convention pour les Droits des Personnes Handicapées.

     

    Dans cette convention, il y a ces règles d’inclusion :

    Les personnes avec un handicap

    • ont les mêmes droits que les autres personnes
    • peuvent aller facilement d’un endroit à un autre
    • comprennent toutes les informations
    • font partie de la société.

    182 pays ont signé la Convention CDPH. La Suisse a aussi signé la CDPH.

    Cela veut dire :

    • la Suisse doit respecter les règles d’inclusion
    • la Suisse doit mettre en pratique les règles d’inclusion.

    Mais l’inclusion réussit seulement si tout le monde participe !

    Les personnes avec un handicap doivent pouvoir plus

    décider pour elle-même.

    Par exemple elles doivent pouvoir décider :

    • qui est mon curateur ?
    • ai-je vraiment besoin d’un curateur ?
    • avec qui je veux vivre ?
    • quel travail je veux faire ?
    • qui m’aide dans la vie de tous les jours ?

     

    Voulez-vous aussi décider plus de choses pour vous-même ?

    Alors vous avez besoin d’informations.

    Par exemple :

    • quels sont mes droits ?
    • comment je peux faire respecter mes droits ?

    Ces informations doivent être faciles à comprendre.

     

    Peut-être avez-vous aussi besoin d’aide.

    Par exemple :

    • une personne qui vous explique vos droits
    • une personne qui vous soutient pour faire respecter vos droits.

    insieme vous aide, vous et vos proches.

    Par exemple avec des informations en langage simplifié.

    Car insieme veut plus d’inclusion pour tous.

     

    Chez insieme, nous pensons :

    Les personnes sans handicap doivent être plus ouvertes :

    • elles doivent accepter les personnes avec un handicap
    • elles doivent laisser les personnes avec un handicap décider
      pour elles-mêmes.

    Les personnes avec un handicap ont des souhaits particuliers.

    Mais ces souhaits ne sont pas assez respectés.

     

    Il faut demander aux personnes avec handicap :

    • quels souhaits avez-vous ?
    • comment peut-on rendre votre vie plus facile ?
    • quelles idées avez-vous ?

    Ici, à insieme, nous nous intéressons à vos idées.

    Nous pensons :

    Les politiciens doivent aussi s’intéresser à vos idées !

    insieme vous aide pour cela :

    • pour faire respecter vos besoins
    • pour pouvoir parler aux politiciens
    • pour que les politiciens écoutent vos idées.