Oui à la CDPH !

Publié le

Vendredi, le 21 juin, le Conseil national a approuvé la ratification par la Suisse de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).

Le Conseil national confirme ainsi le but du droit suisse qui est de garantir aux personnes handicapées une participation autonome à la vie en société.

Eviter les inégalités

Encore aujourd’hui, en Suisse, les personnes handicapées sont quotidiennement confrontées à de nombreuses inégalités, notamment en ce qui concerne l’accès aux constructions, aux transports publics, aux prestations, dans le cadre de la formation ou du travail. En approuvant la ratification de la CDPH par la Suisse, le Conseil national a reconnu que cette situation est intolérable. Il confirme ainsi le but du droit suisse qui est de garantir aux personnes handicapées une participation autonome à la vie en société.

Oui au mouvement de l’intégration

Les craintes exprimées à l’encontre de la CDPH sont infondées, a souligné le Conseiller fédéral Didier Burkhalter. Il relève que cette Convention contient un message libéral, concrétise le droit suisse des personnes handicapées et renforce sa mise en œuvre. En adhérant à la CDPH, déjà ratifiée par 131 Etats et l’Union européenne, la Suisse participerait à un mouvement universel en faveur de l’intégration des personnes handicapées.

Dans les semaines précédant le débat, les personnes handicapées et leurs organisations avaient tenté de rendre les membres du Conseil national attentifs à l’importance de la CDPH. Elles se réjouissent de la décision pris par le Conseil national. Le dossier est transmis au Conseil des Etats.

Plus d’informations

site  insieme

 

 

 

Lie Conseil national approuve la ratification par la Suisse de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH). Les personnes handicapées et leurs organisations se se réjouissent