Enfin un soulagement

Publié le

Le supplément pour soins intenses (SSI), destiné aux familles s’occupant à domicile de leurs enfants malades ou lourdement handicapés, sera augmenté. Les familles prenant en charge elles-mêmes un enfant nécessitant des soins exigeants seront désormais mieux soutenues financièrement.

Les familles vivant à leur domicile avec leur enfant gravement handicapé ou malade accomplissent un travail de prise en charge énorme. Ils renoncent ainsi à toucher un revenu et à des loisirs. Comme l’indemnité prévalant jusqu’à maintenant pour les coûts des soins supplémentaires n’était pas suffisante, le Conseil des Etats a suivi la décision du Conseil national d’augmenter le SSI. Les familles concernées devront recevoir entre 470 et 940 francs de plus par mois en fonction du travail de prise en charge nécessaire. En outre, le SSI ne devra désormais plus être déduit de la contribution d’assistance, ce qui permettra aux familles ayant des enfants nécessitant beaucoup de soins de profiter également de l’augmentation. Face à cette décision unanime insieme se sent soulagée. insieme a soutenu cette revendication depuis le début et a participé à son élaboration.

Déduction de la contribution d’assistance : c’est terminé !

insieme Suisse a participé à la consultation de ce projet de loi. Elle a exigé que le SSI ne soit plus déduit de la contribution d’assistance, ce afin que les familles fortement touchées puissent également bénéficier de l’allégement. Le Conseil national a pris en compte cette revendication, confirmée le 1 er mars par le Conseil des Etats. Celui-ci montre ainsi sa compréhension envers les situations familiales exigeantes, à l’image de celle de la prise en charge au domicile d’un enfant handicapé. Cette tâche reste de taille, même avec l’octroi d’un SSI plus élevé. Enfin, grâce à cette décision, les familles bénéficieront à l’avenir de davantage de marge de manœuvre.