Voyager entre stress et satisfaction

Publié le

© Danielle Liniger

Rendre accessible les véhicules de transports publics aux personnes en situation de handicap est une des exigences de la loi fédérale sur l’égalité pour les personnes handicapées (Lhand).

On connaît les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes ayant un handicap physique. Mais qu’en est-il des défis que rencontrent les voyageurs vivant avec un handicap mental ? Nous avons accompagné Larissa et Fabian lors d’un de leurs voyages en duo sur les rails suisses.

Comment nommer les déficiences aujourd’hui

Votre fils vit avec un handicap mental. Que l’on dise de lui qu’il est « une personne différente » vous met-il mal à l’aise ? Ou, au contraire, trouvez-vous cette expression adaptée?Les avis des proches divergent sur la manière de nommer le handicap. C’est ce que nous avons pu constater en préparant notre dossier consacré à la thématique du langage. La question de la discrimination linguistique envers les personnes avec un handicap devait être traitée au lors de la session parlementaire de juin. Dans une motion déposée en 2016, Marianne Streiff-Feller (PEV/BE) demandait à ce que le terme d’invalide soit supprimé de la législation fédérale. Deux ans après son dépôt, la motion a finalement été classée.

Des expériences riches et variées

L’événement ne vous a sûrement pas échappé : fin mai, les Jeux nationaux d’été des Special Olympics se tenaient à Genève. Plus de 1’600 athlètes et 600 coaches se sont investis à cette occasion. Parmi eux, l’équipe du judo-karaté Club de La Chaux-de-Fonds. Leurs souvenirs sont désormais immortalisés dans nos pages Carte Blanche, qu’ils ont réalisées en pleine compétition. Enfin, le numéro d’été du magazine insieme vous permettra de faire la rencontre d’une personnalité de la mode. Madeline Stuart, atteinte de trisomie 21, a déjà participé à la New York Fashion Week.