Succès des crèches intégratives à Zoug

Publié le

© Danielle Liniger

Une nouvelle convention de prestation permet aux enfants avec un handicap habitant dans le canton de Zoug de fréquenter les jardins d’enfants et les crèches ordinaires sans que les parents soient tenus de payer le surplus de coûts. Un exemple à suivre.

Depuis cette année, la commune de domicile de l’enfant finance les surplus de coûts d’un accueil intégratif en crèche. Les parents qui souhaitaient intégrer au sein d’un jardin d’enfants ou en crèche, comme tous les autres petits, leurs enfants en situation de handicap, ont ouvert la voie. insieme Cerebral Zug a intensivement collaboré au projet KiBeBe, qui a été mis sur pied suite à ce souhait. La nouvelle convention de prestation découle de ce projet.

Le but de KiBeBe : permettre aux familles avec des enfants ayant des besoins de soutien particuliers de bénéficier des offres de garde préscolaires sans être désavantagées par rapport aux autres familles. Les structures d’accueil de la petite enfance qui accueillent des enfants avec des besoins particuliers doivent pouvoir obtenir les ressources nécessaires en termes de personnel, de compétences et de financement.

Le projet pilote donne entière satisfaction

Dans le cadre du projet pilote, 19 enfants avec des besoins particuliers ont été accueillis dans une structure de garde extra-familiale intégrative, avec grand succès. Les réactions des parents et des responsables des crèches et des jardins d’enfants ainsi que des professionnels en éducation précoce spécialisée témoignent de leur satisfaction quant aux prestations fournies. Tous les enfants ont pu rester dans le groupe auquel ils ont été intégrés et, grâce au soutien complémentaire, participer aux activités de celui-ci dans la mesure de leurs possibilités.

Au vu de ce succès, la transposition du projet KiBeBe au sein des structures d’accueil ordinaires est très réjouissant. insieme espère que de nombreux cantons suivront l’exemple zougois et poursuit son engagement en faveur de l’égalité des chances et de l’intégration dès le plus jeune âge.

 

Liens :