Quand le handicap ne se voit pas

Publié le

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, l’obligation de porter un masque dans les transports publics, dans les bâtiments accessibles au public et sur le lieu de travail s’est imposée en Suisse. Les personnes ne pouvant pas porter le masque pour des raisons médicales sont dispensées de cette obligation. Bien des personnes avec un handicap invisible ont une attestation médicale les exemptant de l’obligation de porter le masque. Malgré cette attestation, elles doivent régulièrement se justifier.

 

Les motifs médicaux ou les types de handicap justifiant qu’une personne ne peut pas porter le masque sont multiples. Il se peut par exemple qu’une personne avec une paralysie cérébrale ne puisse pas mettre et enlever seule son masque en raison d’une déficience moteur ; pour une personne autiste, le masque peut être source de panique ; une personne en situation de handicap mental se touche peut-être constamment le visage lorsqu’elle porte le masque, de sorte que le risque d’infection est plus élevé avec que sans celui-ci. Bien entendu, l’exemption du port du masque n’est pas une décision pouvant être prise par la personne elle-même, mais devant être certifiée par un médecin ou un psychiatre.

Carte dispense port du masque

Les personnes ne pouvant pas porter le masque pour des raisons médicales sont dispensées de cette obligation.

L’accès aux zones où le port du masque est obligatoire autorisé avec une attestation valable

Les personnes dispensées de l’obligation de porter le masque doivent continuer à respecter les mesures d’hygiène et de distanciation en vigueur et, sur demande, fournir une attestation valable au personnel des transports publics ou des commerces. Tous les handicaps ne sont pas immédiatement visibles. Beaucoup de personnes relatent qu’elles doivent se justifier même après avoir montré leur attestation médicale et certaines qu’elles sont victimes de commentaires malveillants.

Notice de l’OFSP concernant l’exemption du port du masque

insieme conseille aux personnes avec un handicap qui disposent d’une attestation médicale de porter également sur elles la notice de l’Office fédérale de la santé publique (OFSP) et du Bureau fédéral de l’égalité pour les personnes handicapées (BFEH) concernant l’exemption du port du masque et de montrer ces documents en cas de besoin. L’exemption du port du masque en raison d’un handicap y est expliqué, ce qui peut contribuer à éviter des formes de discriminations. Mais cela passe par la solidarité et la compréhension mutuelle.