Maternité : la décision est prise

Publié le

 

A l’avenir, le congé maternité sera prolongé lorsque le nouveau-né doit rester plus longtemps à l’hôpital. Le Parlement a entériné cette décision en adoptant une modification de loi au vote final du 18 décembre. La Confédération souhaite ainsi soutenir les parents d’enfants rencontrant des problèmes de santé en début de vie.

Le fait qu’un nouveau-né doive rester plus longtemps à l’hôpital en raison de problèmes de santé est une grande source de stress pour les parents. Dans de tels cas, il est aujourd’hui possible de différer les 14 semaines de congé maternité de telle sorte que celui-ci ne débute qu’au moment où l’enfant sort de l’hôpital. Une perte de revenu en résulte cependant, les parents n’étant pas assurés durant la période du séjour à l’hôpital.

Un congé maternité prolongé de huit semaines

Les mères dont l’enfant doit rester au moins trois semaines à l’hôpital après la naissance pourront à l’avenir prolonger leur congé de huit semaines au plus. Le Parlement a désormais entériné ce judicieux complément à la loi sur les allocations pour perte de gain. Le nouveau règlement pourra ainsi probablement entrer rapidement en vigueur. Cette décision réjouit insieme, car elle ôte une charge à tous les parents dont l’enfant connaît des problèmes de santé en début de vie.