Réveillons la Suisse pour créer une société inclusive

Publié le

Des centaines de personnes en situation de handicap ainsi que leurs proches, organisations et sympathisant·e·s de leur cause sont rassemblé·e·s à Berne pour sonner l’alarme. Leur revendication envers les autorités est claire : l’application, sans plus attendre de la CDPH.

« Mesdames et Messieurs les membres des autorités, réveillez-vous ! », a lancé Verena Kuonen, co-présidente d’Inclusion Handicap devant la foule rassemblée sur la Waisenhausplatz à Berne. « Oui, nous voulons vivre tous ensemble une vie inclusive dans toute sa diversité. Nous voulons avoir accès aux transports publics, au marché du travail, aux nouvelles technologies, à la culture au sport. » Les mots des orateurs·trices de la manifestation qui se tenait le 9 mars étaient forts.

Devant une foule tenant des ballons bleus, un homme brandit un réveil.

Il est plus que temps ! Des centaines de réveils ont sonné à Berne pour demander la mise en œuvre immédiate de la CDPH. ©Antoine Tardy / insieme Suisse

En adhérant à la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), la Suisse s’est engagée à garantir la participation égalitaire et autodéterminée des personnes en situation de handicap à la vie en société. Mais la réalité est tout autre : « Lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre des mesures concrètes, les choses deviennent soudain trop compliquées, trop chères ou disproportionnées. Nous en avons assez des promesses vides », a déclaré Chris Heer, responsable du domaine Égalité et politique sociale chez AGILE.CH. Et Laurent Duvanel, président de Procap Suisse, de s’interroger sur les avancées depuis la ratification de la CDPH en 2014 : « Que s’est-il passé ? On a surtout attendu. Un sport national en Suisse. »

Agir contre les discriminations

Entre le 14 et le 16 mars, le Comité compétent évaluera la Suisse sur sa mise en œuvre de la CDPH. Selon le rapport alternatif d’Inclusion Handicap, la Suisse est loin d’avoir rempli les exigences de l’ONU. Toutefois, actuellement, les personnes dont les droits sont violés ne peuvent pas saisir le Comité de l’ONU. Un recours individuel est possible uniquement lorsque le protocole facultatif se rapportant à la CDPH est ratifié. Or la Suisse ne l’a pas adopté jusqu’à présent. C’est pourquoi les organisations de personnes en situation de handicap ont décidé d’adresser une pétition au Conseil fédéral pour qu’il lance la procédure de ratification.

Des blogueurs·euses insieme à la manifestation

insieme était présente à la manifestation. Des blogueurs·euses ont fait connaître leurs revendications : « Rien sur nous sans nous », pouvait-on lire sur l’une de leurs pancartes. « Tout le monde a le droit de dire oui ou non », clamait une autre. Les blogueurs·euses étaient également là en tant que participant·e·s du projet « Reporters sans barrières » d’Inclusion Handicap. Leurs contributions seront publiées sur la nouvelle plateforme https://inclusive-media.ch/fr/.

 

Signer la pétition

News d’insieme sur le rapport alternatif