RPT en marche

Publié le

Suivant la recommandation de la commission fédérale s’occupant des plans stratégiques cantonaux (Commission de la LIPPI), le Conseil fédéral a approuvé les plans stratégiques des cantons suivants : Appenzell Rhodes-Extérieures, Appenzell Rhodes-Intérieures, Bâle Ville, Bâle Campagne, Glaris, Grisons, Schaffhouse, Soleure, Saint-Gall, Thurgovie et Zoug.

Pour rappel : dans le cadre de la réforme de la péréquation financière et de la répartition des tâches entre la Confédération et les cantons (RPT), l’Assurance invalidité (AI) s’est totalement retirée de la planification des besoins et du financement des institutions pour personnes handicapées pour les déléguer aux cantons.

Depuis le 1er janvier 2008, les cantons sont responsables. Ils ont dû élaborer leurs propres plans stratégiques tout en respectant une phase transitoire de trois ans. Durant cette période, les cantons ont dû continuer à assumer les prestations jusqu’ici assurées par l’AI, avant de mettre en place leurs propres plans stratégiques. Plans qui doivent être approuvés par le Conseil fédéral.

Avec l’agrément de leurs concepts, les cantons cités ci-dessus mettent un terme à la phase transitoire de trois ans à l’échéance à la plus brève. Dès le 1er janvier 2011, ils seront seuls responsables de la planification des besoins et du financement de l’offre en matière d’institution pour les personnes handicapées.

Aperçu des cantons