6e révision de l’AI

Publié le

Les organisations de personnes handicapées saluent la décision de la CSSS-E de diviser la révision de l’AI 6b, à l’instar du Conseil national. Avec cette recommandation à son plénum, la commission prend en compte les sacrifices consentis jusqu’ici par les personnes avec un handicap dans le cadre des révisions précédentes.

En soutenant la division, la CSSS-E utilise dans un premier pas la marge de manœuvre à disposition financièrement pour améliorer notablement le projet. Le fait est que l’assainissement de l’AI avance plus vite que prévu et que les attentes ont été régulièrement et nettement dépassées ces dernières années. Et rien n’indique un changement dans cette évolution.

Un système de rentes à améliorer impérativement

Les organisations de personnes handicapées attendent avec impatience les prochaines décisions de la commission dans le cadre de l’élimination des divergences, en particulier celles concernant un nouveau système de rentes plus juste. Elles espèrent que la commission et le Conseil des Etats suivront la ligne du Conseil national. En décembre, celui-ci a légèrement amélioré le système controversé du Conseil fédéral en acceptant la proposition du conseiller national PDC Christian Lohr (rente complète maintenue dès 70 % d’invalidité).

Communiqué de presse AI