Les proches aussi

Publié le

Les personnes qui reçoivent une contribution d’assistance doivent pouvoir choisir d’engager des tiers ou leurs proches pour leur prodiguer l’aide nécessaire.

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) a décidé de donner suite à l’initiative parlementaire de Christian Lohr « Contribution d’assistance. Rémunération des prestations d’aide fournies par des proches ».

Par 13 voix contre 11, la Commission du National a estimé que les personnes bénéficiant d’une contribution d’assistance doivent pouvoir choisir librement de demander à des tiers ou à leurs proches de leur prodiguer l’aide nécessaire.

Communiqué de presse CSSS-N (voir Autres décisions)

Initiative parlementaire Lohr