Une visite spéciale au Palais fédéral

Publié le

Le 24 septembre, le groupe de travail « insieme inclut » d’insieme Aarau-Lenzburg s’est rendu au Palais fédéral avec ses questions et ses revendications politiques. Les huit personnes en situation de handicap ont plaidé pour une vie indépendante, une information politique compréhensible ainsi que suffisamment d’argent pour vivre.

A cette occasion, des questions importantes ont été abordées avec quatre conseillers nationaux et une conseillère nationale. Les participants ont ainsi demandé des informations de vote en langage simplifié, de meilleures options de financement pour une vie autonome et la fin de la discrimination pour les couples mariés en termes de prestations de rentes. Des questions relatives aux propositions d’épargne pour les prestations complémentaires et l’assurance invalidité ont en outre été posées. Enfin, le groupe a également clarifié sa position relative à l’utilisation du terme « handicapé » dans le langage quotidien et les textes de lois.

Des demandes prises en considération

Les parlementaires Beat Flach (Verts Lib’/AG), Irène Kälin (Les Verts/AG), Cédric Wermuth (PS/AG), Thierry Burkhard (PLR/AG) et Christian Lohr (PDC/TG) ont montré une grande compréhension envers les demandes du groupe de travail. Christian Lohr a promis de s’engager pour des documents de vote compréhensibles auprès de la chancellerie fédérale. Au sein du conseil d’administration de la Fondation Domino, Beat Flach promeut en outre davantage de modes de logements indépendants. Toutes les personnes présentes lors de cette rencontre se sont engagées à mettre en œuvre la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Une visite qui a retenu l’attention des médias

Alexander May, de l’association argovienne « Stützpunkt Alltag » qui accompagne des adultes en situation de handicap mental, modérait le groupe de travail à cette occasion, mais aussi lors de leurs autres réunions. insieme Suisse ainsi qu’un journaliste de l’Aargauer Zeitung étaient aussi présents pour accompagner le groupe ce jour-là. Celui-ci a par ailleurs assisté durant une heure au débat concernant la loi sur l’égalité qui se tenait au Conseil national. Enfin, la visite s’est achevée par une intéressante visite du hall de la coupole et par un dessert.