Pour un accueil inclusif des enfants

Publié le

Loi fédérale sur les aides financières à l’accueil extra-familial pour enfants (LAAcc) doit être modifiée. insieme demande que le principe d’inclusion y soit expressément ancré. La loi devrait également prévoir que les projets nécessaires à la mise en œuvre du mandat d’inclusion soient soutenus.

Soutien bienvenu

La modification de la loi fédérale sur les aides financières à l’accueil extra-familial pour enfants a pour objectif d’établir de nouvelles aides financières pour permettre de concilier vie de famille et vie professionnelle.

insieme salue de manière générale les modifications proposées. insieme se réjouit par exemple que le projet vise à mieux soutenir financièrement l’accueil extra-familial pour les enfants dont les parents exercent une activité lucrative ou suivent une formation. Ou celui de mieux adapter l’offre d’accueil aux besoins des parents, notamment en soutenant financièrement les projets allant dans ce sens.

Ces mesures devraient profiter aux parents d’enfants mentalement handicapés.

Meilleure adaptation de l’offre d’accueil

L’article 24 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) de l’ONU demande que « le système éducatif pourvoie à l’insertion scolaire à tous les niveaux ».

Pour atteindre cet objectif, il faut modifier les conditions-cadres du système éducatif. Et l’accueil extra-familial pour enfants en fait partie.

Pour les parents d’enfants mentalement handicapés, concilier vie de famille et vie professionnelle ou formation constitue déjà un défi en soi. Et cela non seulement en raison des coûts élevés ou de la non adéquation des offres aux besoins des parents, mais surtout à cause du manque d’offres qui correspondent aux besoins particuliers de leurs enfants.

Le financement de telles offres permettrait de réaliser le mandat d’inclusion de la CDPH de l’ONU.

Accueil inclusif pour enfants

Dans sa prise de position, insieme revendique donc que la loi soit complétée par un passage à ce sujet. Des aides financières pour les projets visant une meilleure adaptation de l’offre d’accueil extra-familial aux besoins des parents devraient également pouvoir être discutées pour des projets d’accueil inclusif pour enfants.

insieme s’engage en faveur de l’inclusion à tous les niveaux. Et cet objectif ne peut être atteint que si l’inclusion est ancrée et mise en œuvre également dans les structures annexes du système éducatif.