Attendre indéfiniment

Publié le

Le « Rapport sur le développement de la politique en faveur des personnes handicapées » que le Conseil fédéral a publié le 11 janvier 2017 est décevant. Ce rapport intermédiaire ne répond pas aux questions et besoins urgents des personnes handicapées.

insieme Suisse demande une politique en faveur des personnes handicapées qui offre des perspectives et propose des solutions à des problèmes existants, comme par exemple au niveau de la formation professionnelle ou de l’école.

Le rapport définit huit objectifs et quinze mesures sur la façon dont la politique en faveur des personnes handicapées devrait être améliorée en Suisse. Les mesures proposées ne sont toutefois pas suffisamment concrètes et ne visent pas à améliorer vraiment la situation des personnes handicapées au sein de la société. Inclusion Handicap, la fédération faîtière des organisations suisse pour handicapés, a rédigé un document dans lequel elle recense les lacunes existantes et démontre le besoin urgent d’agir dans divers domaines de la vie courante. insieme a participé à l’élaboration de ce document.

Formation professionnelle et école : solutions nécessaires

La Confédération doit proposer sans plus tarder des solutions concrètes, comme par exemple dans la formation professionnelle. Les personnes handicapées ont trop peu accès à une formation professionnelle de base et n’obtiennent pas suffisamment de soutien au niveau de l’intégration professionnelle. Le besoin d’agir se fait également cruellement sentir dans le domaine de la formation scolaire. L’offre en matière de formation est en effet très éloignée de l’inclusion recherchée. Au lieu d’écoles spécialisées, il faut offrir plus de soutien personnel aux enfants et adolescents handicapés pour qu’ils puissent suivre l’école ordinaire.

Une politique en faveur des personnes handicapées cohérente doit présenter des pistes qui puissent permettre la participation des personnes handicapées dans les divers domaines de la vie courante, tels que le logement et la famille, l’école et la formation, le travail et les moyens de subsistance, la mobilité, le sport, la culture et la communication. insieme Suisse attend de la politique nationale en faveur des personnes handicapées une stratégie claire qui permette de relever les défis existants.