Révision 6b : ligne dure

Publié le

Le Conseil des Etats refusé, à une courte majorité de 22 voix contre 20, la « proposition Lohr ». Il pénalise de fait les assurés lourdement handicapés. Les personnes concernées et leurs organisations sont déçues et comptent une nouvelle fois sur le Conseil national.

En refusant la proposition du conseiller national PDC Christian Lohr (rente entière maintenue dès 70 % d’invalidité), le Conseil des Etats reste inflexible. Il veut réduire jusqu’à 30 % les rentes des futures personnes lourdement handicapées, sans que ces assurés n’aient une réelle chance de trouver un travail rémunéré.

Référendum en vue ?

Les personnes handicapées et leurs organisations soutiennent l’idée d’un système de rentes plus finement échelonné.

La décision du Conseil des Etats compromet l’avancée des travaux et pourrait provoquer un référendum.

Au Conseil national

Les personnes handicapées et leurs organisations demandent maintenant au Conseil national de soutenir la proposition de Christian Lohr. Proposition qu’il avait soutenu en décembre : contrairement au Conseil des Etats, le National a tenu compte de la réalité du marché du travail et de la situation des personnes avec un handicap lourd.

Communiqué de presse de la DOK