Nouvelle ordonnance relative à l’AI : une copie à revoir

Publié le

insieme Suisse a transmis sa prise de position dans le cadre de la consultation sur l’ordonnance relative à l’AI. Outre plusieurs améliorations de fond, insieme – comme Inclusion Handicap – se montre critique sur plusieurs points spécifiques.

 

La nouvelle ordonnance relative à l’AI prévoit d’importantes améliorations des mesures liées à la vie professionnelle. insieme rejoint bien évidemment la direction générale prise par la réforme, dont le but est d’améliorer l’intégration sur le marché de l’emploi. Les problèmes se cachent – comme bien souvent – dans les détails du texte. Celui-ci prévoit par exemple que seules les personnes ayant trouvé une place d’apprentissage sur le marché primaire de l’emploi aient accès à une deuxième formation professionnelle. Or les jeunes en situation de handicap mental suivent généralement d’abord une formation Pra-INSOS en institution protégée, qu’ils ont peut-être la chance de compléter par une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) dans la même entreprise pour ensuite tenter leur chance sur le marché primaire de l’emploi. Espérer trouver d’emblée une place d’apprentissage sur le marché primaire de l’emploi est malheureusement souvent illusoire. Bien que son but soit louable, cette réglementation finirait en réalité par compromettre les chances de ces personnes de s’intégrer en deux étapes.

Deux hommes travaillent en cuisine

Les personnes avec un handicap qui ont une formation ont de la peine à décrocher une place sur le marché de l’emploi.

Un budget plus serré pour cause de formation professionnelle ?

Avoir achevé une formation professionnelle donnerait à l’avenir droit à une rente AI plus basse. Même les personnes avec un handicap qui ont terminé une formation ont malheureusement souvent de la peine à décrocher une place fixe et rémunérée sur l’actuel marché de l’emploi. Si une formation permet souvent d’exercer des activités intéressantes, elle peut aussi s’avérer financièrement contreproductive. Ainsi, une personne peut voir son budget amoindri en raison d’une trop bonne formation.

Menaces de coupes dans les contributions aux organisations

L’ordonnance prévoit d’importantes coupes dans les contributions destinées aux organisations qui, comme insieme, s’adressent aux personnes en situation de handicap. Ces restrictions péjoreraient en particulier les plus petites associations insieme. Au final, insieme rejette également bien d’autres modifications que la réforme prévoit dans ce domaine.