Un avenir professionnel en péril

Publié le

Le Conseil national a donné aujourd’hui au Conseil fédéral le droit de réduire la durée de formation professionnelle des jeunes en situation de handicap. Auparavant, une dizaine d’entre elles, actuellement en formation professionnelle pratique de deux ans (FPra), s’était réunie  devant le Palais fédéral. Le but :  montrer à quel point une telle formation est importante pour eux, position que soutient soutient insieme.

 « Une formation professionnelle – pour moi aussi ! » peut-on lire sur les flyers que les jeunes distribuent à toutes les Conseillères nationales et à tous les Conseillers nationaux. Ces jeunes ont la possibilité de se préparer à la vie professionnelle en suivant une formation sur deux ans et souhaitent que cette option perdure dans les années à venir. En distribuant ces flyers, ils demandent ainsi au Conseil national de prendre en compte leur situation lors du débat concernant la loi sur l’assurance-invalidité au programme de cette journée de session.

Un long combat pour la formation professionnelle

La formation professionnelle pour les jeunes avec un handicap a été raccourcie à une année en 2011. Constatant l’absence de base légale applicable, le Tribunal fédéral a considéré en 2016 que cet abaissement de la durée de formation était illégal. Par 92 voix contre 91, le Parlement a donné aujourd’hui au Conseil fédéral le droit de réduire la durée de la formation professionnelle. insieme déplore cette décision mais continuera de se battre avec des nombreuses autres organisations contre cette volonté de faire des économies inutiles sur le dos des jeunes avec un handicap.