Salarier les proches aidants ?

Publié le

Engager les proches aidants en tant qu’employés ? Certaines associations d’aide et de soins à domicile ont franchi ce pas. Si cette solution semble séduisante, le dédommagement des proches aidant·e·s pose aussi beaucoup de questions. La Communauté d’intérêt Proches aidants (CIPA) organise une manifestation sur ce thème le 7 juin, en marge de son assemblée générale.

La société AsFAM propose de rémunérer le travail fourni par les proches aidant·e·s en les engageant. Depuis le mois de mai, elle est désormais active également en Suisse romande dans le canton de Fribourg. L’engagement des proches aidant·e·s en tant que salarié·e·s est possible pour les proches qui fournissent des « soins de base » remboursés par l’assurance-maladie. L’accompagnement à domicile n’est pas concerné.

Sur le papier, l’engagement des proches aidant·e·s semble une bonne solution pour rémunérer le travail fourni par ceux-ci. Elle permet aussi aux proches de bénéficier de certains droits en tant que professionnel·le·s, comme par exemple des cours de formation continue donnés par l’organisation.

Des parents qui font faire des excercices à leur enfant

© Alan Sahin

Moins de liberté de parole

Toutefois, cette solution soulève également beaucoup de questions. Tout d’abord, en devenant employé·e, la personne se soumet au secret professionnel. Il ne peut pas parler de l’état de santé de son aidé·e en dehors de l’organisation. Cela peut être compliqué pour des proches qui ont parfois besoin de parler de leur charge émotionnelle, mais ne peuvent plus échanger aussi librement au sein des groupes de parole. De plus, s’ils n’ont pas d’autre engagement professionnel, cela peut parfois conduire à renforcer leur isolement.

D’autres questions très concrètes se posent : hauteur des salaires, cotisations au deuxième pilier, possibilité de formation et de réorientation professionnelle, ou encore reconnaissance des compétences acquises sont autant de points à éclaircir. La CIPA organise un colloque sur le thème de l’engagement des « proches soignants » par les services d’aide et de soin à domicile, en marge de son assemblée générale. Les organisations et les professionnel·le·s peuvent y participer.

Proches-aidant·e·s

Événement CIPA

Feuille d’informations info Work + Care : Devenir l’employé-e d’une organisation d’aide et de soins à domicile