Abus sexuels

Publié le

Un cas particulièrement grave d’abus sexuel a été révélé hier par les autorités cantonales bernoises.

Un travailleur social âgé de 54 ans a avoué avoir commis des actes d’ordre sexuel pendant ces vingt-neuf dernières années de près de 120 victimes avec handicap physique et/ou mental. Les faits ont eu lieu dans 9 institutions de Suisse alémanique (et une d’Allemagne), principalement dans le canton de Berne. Ce cas effrayant a choqué les parents des victimes et repose la question de la protection des personnes avec handicap.

Une fois encore, les enfants et personnes avec un handicap se retrouvent victimes du fait de leur fort besoin d’accompagnement, notamment pour tout ce qui touche la vie intime. Le risque pour une personne avec handicap d’être victime d’abus sexuels est en effet plus élevé que la moyenne. C’est pourquoi, il est important de mener un travail d’éducation sexuelle pour les jeunes avec handicap – également lorsqu’il s’agit d’un handicap sévère ou d’un polyhandicap – et de livrer conseils et formations aux parents et accompagnants, comme le propose le bureau « Lieux de vie ».

www.lieuxdevie.ch
Le bureau de conseils et de soutien psychologiques d’insieme Suisse.
Aller sur la page

Communiqué de presse de la Police cantonale bernoise
Aller sur le site