Saint-Gall donne l’exemple

Publié le

 

Le canton de Saint-Gall veut intégrer davantage les personnes en situation de handicap dans la vie politique et encourager la prise d’initiative individuelle. Ces projets ont été présentés dans le cadre d’une conférence sur le futur de la politique cantonale en faveur des personnes handicapées, assortis d’améliorations concrètes : le canton propose désormais une traduction de son site Internet en langage simplifié, s’est lancé dans la création d’emplois de niche et encourage des projets à hauteur de 80’000 francs par an.

Ces mesures et projets traduisent la volonté du canton de Saint-Gall de renforcer l’autodétermination et l’autonomie des personnes handicapées ainsi que d’améliorer l’accès aux services publics.

Selon l’actuel Conseiller d’Etat Martin Klöti, il s’agit d’encourager la capacité à l’autodétermination et de « montrer aux personnes en situation de handicap qu’il y a des possibilités de mener une vie parfaitement épanouie et de contribuer à la vie de la société. »

Un modèle pour d’autres cantons

Les projets menés par le canton sont à différents stade d’avancement : un crédit d’encouragement annuel de 80’000 francs est dès à présent à disposition pour soutenir des projets émanant de personnes handicapées ou qui leur sont destinés (voir les liens ci-dessous). Saint-Gall joue un rôle de pionnier et pourrait devenir un modèle pour les autres cantons dans ce domaine.

Le canton a par ailleurs déjà initié la création d’emplois de niche pour les personnes en situation de handicap. La mise en place d’un conseil peer-to-peer conçu par et pour des personnes handicapées est prévue pour 2021. Une première partie du site Internet de l’administration cantonale est disponible en langage simplifié.

A long terme, Saint-Gall souhaite proposer plus d’informations rédigées dans un langage compréhensible par tous, encourager la construction d’infrastructures accessibles à tous, renforcer le recours aux proches aidants et faciliter la participation politique.

Faire participer les personnes handicapées

Pour insieme, il est essentiel que les bonnes intentions du canton de Saint-Gall permettent d’améliorer concrètement la situation des personnes handicapées. Bernhard Lippuner, le président d’insieme Ostschweiz dit à ce propos : « Ce sont des premiers pas, mais ils vont dans la bonne direction. »

Le rapport sur l’efficacité relatif à la loi cantonale sur les handicapés a été élaboré avec la participation de personnes handicapées. Cette participation doit devenir une évidence et fonctionner également pour d’autres projets.