Début de la récolte de signatures

Publié le

insieme soutient le référendum contre la loi sur la procréation médicalement assistée (LPMA). La règlementation prévue relative à l’application du diagnostic préimplantatoire (DPI) va trop loin aux yeux d’insieme.  La récolte de signatures a démarré : aidez-nous à réunir les paraphes nécessaires !

Le 14 juin dernier, le peuple a accepté la modification de l’article constitutionnel 119 et par là l’autorisation du diagnostic préimplantatoire (DPI). L’article constitutionnel ne stipule cependant pas quelles applications sont concrètement autorisées. Ces précisions sont apportées par la loi sur la procréation médicalement assistée (LPMA). Actuellement, cette dernière permet un recours pratiquement illimité au DPI. Elle permet de pratiquer le screening chromosomique des embryons et de retirer les embryons présentant une trisomie avant l’implantation dans l’utérus de la mère. Ce diagnostic est ouvert à tous les couples recourant à une insémination artificielle (environ 6000 cas par an). La LPMA va plus loin que la proposition initiale du Conseil fédéral avec laquelle insieme aurait été d’accord.

Pour la diversité au lieu de la sélection

L’utilisation généralisée du screening chromosomique pour toutes les inséminations va trop loin aux yeux d’insieme. C’est pourquoi insieme dit NON à la LPMA dans sa teneur actuelle et soutient avec d’autres organisations le référendum sous le slogan « La diversité au lieu de la sélection ». Pour insieme, il est clair que si le DPI doit être autorisé, il ne doit l’être que pour les couples prédisposés à une maladie héréditaire grave.

Votre signature compte !

Participez, vous aussi, à la récolte de signatures ! Vous pouvez télécharger ici la feuille de signatures en format électronique.

Vous voulez prendre une part active à la récolte de signatures ? Alors prenez contact avec le secrétariat d’insieme Suisse au 031 300 50 20 et commandez des feuilles de signatures déjà imprimées.

Plus d’information

Feuille de signatures

Communiqué de presse des 18 organisations

Référendum contre la LPMA

18 organisations se réunissent sous le titre « Le sélection au lieu de la diversité »