Analyse génétique humaine : la consultation est ouverte

Publié le

Le Conseil fédéral a ouvert la consultation sur la loi fédérale sur l’analyse génétique humaine (LAGH). insieme entend suivre de près l’avant-projet et prépare une réponse à la consultation.

L’avant-projet de la révision totale de la loi sur l’analyse génétique humaine (LAGH) entend permettre de tenir compte des progrès techniques. Les conditions régissant les analyses prénatales – tel le test sanguin sont aussi concernées.

Rappelons que les tests sanguins sont utilisés avant tout pour dépister des cas de trisomie. Leur valeur, soit leur exactitude varie d’un producteur à l’autre et selon l’anomalie chromosomique analysée.

Le devoir de conseil

Insieme s’engage depuis des années pour que les tests prénataux soient accompagnés d’un conseil complet et non-directif. Le manque de conseil alimente le réflexe qui veut que tout résultat suspect doit conduire à un avortement, comme le prouvent diverses études. Bien que la loi actuelle exige déjà un conseil non directif, la mise en œuvre et le respect de cette obligation restent lacunaire.

insieme suit l’affaire

insieme entend examiner de façon critique l’avant-projet. Elle prendra garde à ce que le projet de loi prenne aussi en compte les conséquences sociales. Et pas seulement les aspects techniques.

Nous suivons l’affaire de près ! Pour une société qui n’exclut pas. Pour une société qui accepte les personnes handicapées de façon inconditionnelle.