Accueil extrafamilial

Les enfants avec handicap ont le droit de fréquenter des structures d’accueil ordinaires comme les crèches. Jouer ensemble, apprendre, se disputer et partager permet dès le plus jeune âge de percevoir l’altérité autrement. Les bases pour une participation sociale des personnes avec handicap sont ainsi posées.

Quatre enfants et deux adultes se tiennent en cercle et se donnent la main.
Des contacts précoces avec d'autres enfants favorisent le développement.

Crèches et jardins d’enfants, une stimulation bénéfique

Les contacts entre enfants stimulent leur développement. Mais la recherche d’une place de crèche intégrative est un défi pour de nombreux parents, même si la loi suisse privilégie l’intégration dès la petite enfance.

Des contacts avec d’autres enfants dès le plus jeune âge stimulent le développement d’un enfant. La fréquentation d’une crèche offre la meilleure occasion pour cela. Beaucoup de parents souhaitent que leur enfant puisse fréquenter une structure ordinaire. Cependant, la recherche d’une crèche intégrative s’avère souvent difficile. Que les groupes de jeu, crèches et jardins d’enfants accueillent automatiquement les enfants ayant des besoins particuliers et s’en occupent de manière adaptée, n’est pas encore une réalité aujourd’hui. Si les établissements ne veulent ou ne peuvent accueillir l’enfant en raison du handicap, les parents doivent déployer de nombreux efforts. Pour les enfants avec handicap mental, il existe aussi la possibilité de recourir à des structures spécialisées.

Les parents et les enfants sont sensibilisés à la différence et apprennent à vivre ensemble au quotidien.

Un jeune garçon est assis sur le sol et tient ses mains derrière sa tête...
La fréquentation de structures d’accueil extrafamilial de la petite enfance par des enfants avec et sans handicap offre de nombreux avantages.

Il n’est pas toujours facile de confier son fils ou sa fille en situation de handicap à une personne inconnue et inexpérimentée. Les éducateurs·trices de la petite enfance n’ont la plupart du temps pas la formation nécessaire pour répondre aux besoins des enfants avec handicap mental. Cependant, avec l’accord des parents et en fonction des dispositions cantonales, il est parfois possible d’employer du personnel supplémentaire comme aide à l’intégration.

Avantages des crèches inclusives

La fréquentation de structures d’accueil extrafamilial de la petite enfance par des enfants avec et sans handicap offre de nombreux avantages : pour l’enfant, pour les parents et pour la société.

  • Avantages pour l’enfant : Les crèches sont le premier point de contact avec d’autres enfants hors du cercle familial. Ils y apprennent à jouer ensemble, à partager, et à prendre d’autres personnes en considération. Les enfants se motivent aussi mutuellement à découvrir et apprendre de nouvelles choses. Dans les crèches et jardins d’enfants, ils bénéficient d’un accompagnement professionnel, développent des rythmes et des rituels quotidiens et sont encouragés dans leur comportement exploratoire. L’inclusion préscolaire facilite la transition des enfants à besoins particuliers vers l’école obligatoire.
Un garçon est assis sur les osl et tient des peluches dans ses mains.
Les crèches sont le premier point de contact avec d’autres enfants hors du cercle familial.
  • Avantages pour les parents : Les mères et les pères ont la possibilité d’organiser leur vie comme les autres familles. Ils sont en contact avec les familles du voisinage, en allant chercher les enfants à la crèche par exemple, et peuvent continuer à travailler. La dépendance envers les assurances sociales est réduite, voire évitée. Les parents peuvent ainsi mieux faire face aux exigences de la vie quotidienne.
  • Avantages pour la société : Les parents et les enfants sont sensibilisés à la différence et apprennent à vivre ensemble au quotidien. Ainsi, d’importants jalons sont posés pour une société inclusive. Grâce à la conciliation entre famille et travail, l’économie conserve une précieuse main-d’œuvre. Les parents continuent à participer à la vie sociale, politique et économique.

Aide à l’intégration en crèche

Informations sur les crèches intégratives dans votre région.

Parents-parrains.ch – plateforme d’échange entre parents

Kibesuisse – Fédération suisse pour l’accueil de jour de l’enfant