Organiser ses loisirs de manière autonome

Permettre aux personnes en situation de handicap mental de faire entendre leur voix au sein de l’association contribue à la mise en œuvre de la Convention de l’ONU relatives aux personnes handicapées (CDPH). Afin que les activités des associations soient mieux adaptées aux besoins des participant·e·s, les associer à leur planification et à leur conception est nécessaire. Ainsi, ils·elles peuvent aussi acquérir de nouvelles compétences.

Cinq hommes autour d'une table examinent une brochure.
Impliquer les participant·e·s en situation de handicap mental présente de nombreux avantages

Planifier en commun les activités

Les membres insieme en situation de handicap mental devraient participer aux activités, mais aussi pouvoir s’investir dans la proposition d’idées et la planification. Elles peuvent ainsi passer leur temps libre selon leurs désirs et apprendre comment participer aux décisions et décider par elles-mêmes. L’inclusion commence déjà au sein de l’association insieme.
Que les personnes avec un handicap mental soient impliquées dans l’élaboration et l’organisation de leurs activités de loisirs est essentiel. De cette manière, elles ont l’occasion de faire part de leurs propositions et de leurs désirs. De plus en plus d’associations insieme développent cette approche au sein de leurs activités.

Impliquer les participant·e·s en situation de handicap mental présente de nombreux avantages. Ils·elles prennent conscience que leur voix est importante et qu’elle est entendue. Grâce à leur rôle actif, ils·elles sont encouragé·e·s à essayer de nouvelles choses et à acquérir de l’expérience. Les offres des associations insieme correspondent ainsi aux besoins et aux souhaits des participant·e·s. Que chacun·e puisse aménager son temps libre selon ses souhaits devrait être une évidence.

Grâce à leur rôle actif, ils·elles sont encouragé·e·s à essayer de nouvelles choses et à acquérir de l’expérience.

Un homme dessine des formes sur un mur.
Les activités de loisirs permettent de trouver un équilibre.

Pour les personnes vivant avec une déficience intellectuelle, les activités de loisirs permettent également de trouver un équilibre dans leur vie quotidienne. Celle-ci est souvent très structurée ; les possibilités de mettre sur pied des loisirs et de les organiser de manière autonome sont donc limitées. Les associations insieme tentent de créer un contraste en offrant de nombreuses possibilités de codétermination.

Le projet insieme inclut vise à ce que les membres insieme en situation de handicap mental puissent avoir leur mot à dire et participer au processus créatif au sein de leur association. Plusieurs groupes de participation ont été créés et d’autres projets d’inclusion ont été mis en œuvre dans ce cadre. Certaines associations ont ainsi organisé un échange autour d’une offre de vacances durant lequel les participant·e·s ont planifié la semaine de vacances avec les responsables et les personnes accompagnantes.

insieme inclut

Accompagnement et prise en charge

Les différentes activités s’appuient sur un grand nombre de personnes chargées de l’accompagnement et de l’encadrement, qui représentent la seule manière d’assurer le soutien et la protection nécessaires. Différents types de formation pour les personnes accompagnantes existent.

insieme Suisse propose une formation continue en collaboration avec Procap et Plusport :

Formation continue pour les responsables et accompagnant·e·s de voyage.

S’engager auprès d’insieme