Cadeau de Noël

Publié le

2013-12-03 16.30.21

La trisomie 21 sera ajoutée à la liste des infirmités congénitales. Le Conseil des Etats a adopté à l’unanimité la motion de Roberto Zanetti.
En septembre, le Conseiller aux Etats socialiste Roberto Zanetti a déposé une motion visant à inscrire la trisomie 21 sur la liste des infirmités congénitales.

Forte d’un large soutien de la part des Conseillers aux Etats, la motion a également été acceptée par le Conseil fédéral le 6 décembre dernier. Jeudi 12 décembre, le Conseil des Etats a officiellement chargé le Conseil fédéral d’inclure la trisomie 21 dans la liste des infirmités congénitales.

Accès facilité aux mesures médicales 

Pour insieme, cette décision concrétise une requête vieille de plusieurs décennies. Comme le souligne Christa Schönbächler, co-directrice d’insieme Suisse : « Quand l’AI rembourse une mesure médicale, les familles n’ont pas à assumer la franchise, ni la quote-part. L’accès à des mesures médicales sera facilité, comme par exemple dans le domaine de la physiothérapie. »

Adaptation de l’AI d’ici 2015

Le Conseiller fédéral Alain Berset avait invité les Conseillers aux Etats à accepter la motion Zanetti. Il a cependant souligné que d’autres questions subsistaient en rapport avec les infirmités congénitales. Aujourd’hui déjà, une révision concernant cette ordonnance est en préparation. Elle devrait être menée jusqu’en 2015.

Débats au Conseil national lors de la Journée mondiale de la trisomie 21

Roberto Zanetti, dépositaire de la motion, a plaidé pour une reconnaissance de la trisomie 21 en tant qu’infirmité congénitale et pour une adaptation rapide de l’AI. Il propose que le Conseil national débatte de la motion le 21 mars 2014, date de la Journée mondiale de la trisomie 21.

Cadeau de Noël

La reconnaissance de la trisomie 21 en tant qu’infirmité congénitale représente un pas vers davantage de solidarité pour les parents et les proches. Avant les débats au Conseil des Etats, insieme Suisse avait adressé une lettre personnelle aux Conseillers aux Etats les remerciant d’avance de bien vouloir accepter la motion. Cette acceptation constitue un cadeau de Noël plein d’espoir pour les enfants atteints du syndrome de Down et leurs familles.

Motion de Roberto Zanetti