Il faut des places de travail de niche !

Publié le

La « Conférence nationale en faveur de l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail » vise à ce que les personnes en situation de handicap aient plus de chances sur le marché du travail. insieme s’associe activement à ce processus. Pour insieme, il est important de disposer de places de travail avec des activités simples en dehors des ateliers protégés.

La seconde rencontre tenue dans le cadre cette Conférence nationale sur le marché du travail voulue par le ministre de l’Intérieur Alain Berset avait pour objectif d’élaborer des mesures concrètes visant à l’intégration des personnes en situation de handicap sur le marché du travail. insieme a participé à cette conférence, a joué un rôle actif dans les discussions et a fait des propositions.

Codirectrice d’insieme, Christa Schönbächler a été très claire : « Il faut des places de travail avec des activités simples aussi chez les employeurs privés. Les partenaires sociaux sont appelés à créer les conditions cadres appropriée ». Pour insieme, il est crucial que les personnes handicapées mentales puissent être actives sur le marché primaire du travail.

Un plan directeur d’ici la fin de l’année

La réunion du mois de mai a permis un échange entre associations de handicapés, partenaires sociaux, médecins, assurances ainsi que représentants des cantons et de la Confédération. Des exemples concrets ont été discutés au cours de sept ateliers. Les résultats seront résumés dans un catalogue de mesures qui servira de base à la troisième conférence, au mois de décembre. L’objectif est d’établir un plan directeur signifiant la manière de promouvoir à l’avenir un renforcement de l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail.