Plus d’argent de poche

Publié le

Le 16 septembre, le Grand Conseil vaudois a décidé d’augmenter le montant accordé aux personnes handicapées vivant en institution pour leurs dépenses personnelles. Cette prestation avait été gelée pendant des années et le canton de Vaud était largement en dessous de la moyenne. La somme passera de 240.- à 400.- par mois  

C’est la Députée Catherine Roulet (Les Verts) qui a déposé la motion visant à cette révision. Rappelons que Catherine Roulet est aussi Co-présidente d’insieme Vaud et Vice-présidente du comité de maison d’Eben-Hézer Lausanne.

4 ans et demi pour la motion

Catherine Roulet a lancé cette motion après avoir pris connaissance – via insieme Magazine – des différences de traitement entre les cantons concernant l’aide aux personnes handicapées vivant en institution et de la place occupée par le canton de Vaud, largement en bas de classement.

Le montant alloué aux personnes handicapées vivant en institution pour leurs dépenses personnelles passera de 240 francs à 320 francs en 2015 et enfin 400 francs dès 2106.

Il aura fallu en tout 4 ans et demi et beaucoup d’énergie pour arriver à ce résultat. Mais cela en valait la peine. « C’est une jolie  victoire et une reconnaissance importante. Pour moi, une vraie émotion », souligne l’initiatrice de la motion qui ne cache pas que ce dossier lui tenait particulièrement à cœur.

Sujet de négociations

Si le principe d’une augmentation a fait peu débat, la question du financement a dû être négociée. Pour alléger la charge supplémentaire créée par cet ajustement, le canton a accepté de payer dès 2015 déjà les deux-tiers des coûts supplémentaires engendrés.

Rappelons que la facture sociale est assumée moitié par le canton et moitié par les communes. Et si la nouvelle répartition (deux tiers à la charge du canton) est déjà prévue, elle n’entrera en vigueur qu’en 2016. L’arrangement a permis de ne pas ajourner ce dossier.

Et les EMS

Le Grand Conseil a également décidé d’augmenter de 35 francs (pour passer à 275 francs) le montant mensuel alloué pour les dépenses des résidents en EMS.