Le canton de Berne épargne

Publié le

Le Conseil-exécutif de Berne a adopté le rapport concernant l’examen des offres et des structures (EOS 2014) à l’intention du Grand Conseil. Le secteur du handicap est lui aussi touché par les mesures d’économie.

Les réductions d’offres, l’ajustement structurel et l’excédent de recettes figurant dans le paquet de mesures EOS proposé par le gouvernement doit permettre d’alléger le budget de l’État dans une fourchette comprise entre 231 millions de francs (2014) et 491 millions de francs (2017) par an. Le conseil-exécutif prévoit d’économiser en 2014 15.7 millions de francs et à partir de 2015 28.7 millions de francs dans les institutions pour adultes handicapés. Il présume que pour cela 220 postes à plein temps doivent être supprimés. Dans le secteur des personnes âgées et des personnes handicapées dans son ensemble, 53 millions de francs doivent être économisés.

Indépendance menacée

L’association bernoise des institutions sociales et la conférence cantonale bernoise des handicapés (cch) parlent de propositions inacceptables : « elles touchent principalement les personnes qui ont le plus besoin de prise en charge, qui ont déjà aujourd’hui le plus de mal à trouver un lieu d’habitation approprié et réduisent considérablement la qualité de vie et la capacité à participer à la vie sociale des personnes handicapées vivant en institution ».

Communiqué de presse du Conseil-exécutif