Pas sans nous (2)

Publié le

Journée internationale des personnes handicapées : que veut dire vivre de façon autonome ?

La parole est à Mary-Claude von Arx de Boniswil (AG), mère de Patrick et Christoph

« Voilà ce que je souhaite à mes enfants : trouver un lieu où ils se sentent bien ; un « chez-soi » où ils rentrent volontiers après le travail.

Une maison – sous l’égide d’une institution – au milieu d’un quartier, avec de grandes et petites unités de logement, où les personnes avec et sans besoin d’accompagnement pourraient vivre de manière autonome, tout en étant en sécurité.

Qu’il s’agisse d’un logement offrant un accompagnement complet ou partiel ou qu’il s’agisse d’un appartement de location avec uniquement un suivi sporadique, une permanence située sur le lieu même offre le soutien nécessaire et assure le bien-être spirituel. »

Foto MCvonArx
Mary-Claude von Arx, mère de Patrick et Christoph, à Boniswil (AG)



A l’occasion du 3 décembre, Journée internationale des personnes handicapées, nous donnons la parole à des personnes concernées et leurs proches. Ils nous disent leur idée de l’autodétermination, notamment du point de vue de l’habitat. A suivre aussi sur Facebook et Twitter où vous pouvez laisser commentaires et témoignages.

Visiter le site du 3 décembre