Pas sans nous (1)

Publié le

Journée internationale des personnes handicapées : que veut dire vivre de façon autonome ?

La parole est à Julien Gattone et Sabrina Renlund

Durant tout 2013, Julien et Sabrina
ont publié chacun un dessin par mois
sur insiemePLUS.

Pour la journée du 3 décembre,
nous leur avons rendu visite.
Nous leur avons demandé
De parler avec nous
de l’habitat et de l’autodétermniation
.



La parole est à Sabrina Renlund
1Sabrina_Rendlund
« J’aimerais bien être moins dépendante.
Ça m’énerve de devoir toujours demander.
J’aimerais pouvoir aller faire les commissions seule.
Traverser la route seule.
Mais tout cela est dangereux.
Parce que je ne vois pas bien.
Et parce que je suis en chaise roulante.
Mon objectif c’est d’être libre.
Et fidèle à soi-même…
J’aimerais faire un tableau fidèle à moi-même.
Je veux être fidèle à moi-même au maximum. »

Voir les œuvres de Sabrina


La parole est à Julien Gattone
1Julien_Gattone
« Je ne me sens pas très concerné.
Le slogan dit « Pas sans nous » ?
Mais est-ce que j’ai le droit de ne pas vouloir participer ?
Je suis bien ici où j’habite.
Je suis avec mes amis et connaissances.
Mais j’aimerais décider de mes ateliers.
Il y a une chose que je rêverais de faire : jouer au foot. »

Voir les œuvres de Julien


Sabrina Renlund et Julien Gattone sont artistes à l’atelier artistique de la Fondation Clair-Bois Pinchat
à Genève. Ils sont également soutenus par Mir’Arts, le pôle artistique de l’association ASA-Handicap mental.

A l’occasion du 3 décembre, Journée internationale des personnes handicapées, nous donnons la parole à des personnes concernées et leurs proches. Ils nous disent leur idée de l’autodétermination, notamment du point de vue de l’habitat. A suivre aussi sur Facebook et Twitter où vous pouvez laisser commentaires et témoignages.